Le but de ce blog est d'aider les chrétiens à affermir leur foi par une étude biblique personelle ou en groupe. Il a également pour but d'aider les personnes en recherche à s'approcher de Dieu. Ces petits cours de Pierre Danis contiennent peu de commentaires. Que Dieu vous bénisse par l'étude de sa Parole. Ps : Pour lire les autres articles,descendez dans la rubrique ARCHIVES, cliquez sur l'année, le mois, puis le titre.

Envoyez vos questions ou vos commentaires à :

vendredi 29 novembre 2013

FAUT-IL FETER NOEL ?



1 Thessaloniciens 5 v 21 et 22 : “ Eprouvez toutes choses, retenez ce qui est bon. Abstenez-vous de toute espèce de mal”.

Origine :

Dans la Rome antique, comme dans l’Empire romain, le peuple pratiquait toutes sortes de rites païens. L’un des plus vivaces était le culte d’un dieu venu de Perse : Mithra, le soleil invincible, dont on disait qu’il renaissait chaque année au solstice d’hiver (nuit la plus longue). On venait l’idolâtrer en foule devant la grotte sacrée où apparaissait sous les traits d’un enfant nouveau-né; et l’allongement du jour, à partir du 21 décembre, était un peu partout l’occasion de célébrations joyeuses. C’est alors que le pape Liberus eut, en 354, l’idée de célébrer la naissance de Jésus le 25 décembre, 4 jours après le solstice d’hiver. L’erreur des 4 jours plus tard venait de ce que les romains ignoraient certaines lois de l’astronomie, alors que les chaldéens et les égyptiens les connaissaient depuis longtemps.

Après informations, ils préférèrent maintenir la date traditionnelle pour fêter le jour de noël. La fête païenne demeurait, mais c’était désormais “l’enfant Jésus” qu’on adorait dans les grottes.
Le 25 décembre n’est donc pas la date de la naissance de Jésus-Christ ; cette date fut choisie pour remplacer la fête païenne de noël, comparant Christ au soleil de justice, au soleil invincible.
Cette fête était une cérémonie très ancienne aussi pour les égyptiens : ils représentaient le soleil renaissant avec l’image d’un bébé qui était présenté à ses adorateurs au solstice d’hiver. Ces traditions se poursuivent aussi dans l’église catholique romaine pendant la messe de minuit : la statue de “l’enfant Jésus” est présentée et adorée par les fidèles.
En fait, l’origine de cette fête remonte à l’époque de l’ancienne Babylone et de Nimrod.
(« Les 2 Babylones » d’Alexandre Hislop, édition Fishbacher).

Ce que le Bible dit :

Jérémie 10 v 2 à 6 : « Ainsi parle l’Eternel : N’imitez pas la voie des nations, Et ne craignez pas les signes du ciel, Parce que les nations les craignent.
Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt ; La main de l’ouvrier le travaille avec la hache ; On l’embellit avec de l’argent et de l’or, On le fixe avec des clous et des marteaux, Pour qu’il ne branle pas.
Ces dieux sont comme une colonne massive, et ils ne parlent point ; On les porte, parce qu’ils ne peuvent marcher. Ne les craignez pas, car ils ne sauraient faire aucun mal, Et ils sont incapables de faire du bien.
Nul n’est semblable à toi, ô Eternel ! Tu es grand, et ton nom est grand par ta puissance ».

Jean 18 v 18 : “ Or, les serviteurs et les gardes, ayants allumé un feu de chardon, se tenaient là, car il faisait froid, et ils se chauffaient” (au procès de Jésus). Il faisait donc froid.

Luc 2 v 8 : “ Et il  y avait dans la même contrée des bergers demeurant aux champs, et gardant leur troupeau durant les veilles de la nuit”. (à la naissance de Jésus).
Matthieu 24 v 20 : “ et priez que votre fuite n’ait pas lieu de hiver..” (Jésus aux juifs).
1 Chroniques 11 v 22 b : “ ...il descendit, et frappa le lion dans la fosse, par un jour de neige”.
Jérémie 36 v 22 : “ le roi était assis dans la maison d’hiver, au neuvième mois; et le brasier brûlait devant lui”.

    Ces quelques versets montrent simplement que Jésus-Christ n’est pas né en hiver, car en Israël l’hiver est froid et il peut y avoir de la neige. Que feraient donc ces bergers à garder leur troupeau de nuit s’il faisait froid ? C’est justement en période chaude que les bergers sortent leurs bêtes la nuit.
    Il ne faut pas oublier non plus que la naissance du Christ s’est produite à l’époque du recensement (Luc 2 v 1). Chaque personne devait donc se rendre dans sa ville natale. Beaucoup avaient une longue distance à parcourir à pied ou à dos d’âne, y compris femmes et enfants. Il est donc impossible que cela ait lieu en plein hiver.

    Le 25 décembre n’est donc pas la date de naissance de Jésus, mais bien la date de cette fête païenne qui représentait le “soleil naissant” au solstice d’hiver par l’image d’un bébé.
    Si la Bible ne donne nullement de date, c’est que nous n’avons pas besoin de le savoir, donc pas besoin de fêter la naissance du sauveur. Par contre, les vrais chrétiens partagent le pain et le vin en souvenir de sa mort et en attendant son retour : c’est cela que Jésus a demandé aux siens (1 Corinthiens 11 v 24 et 25).


Galates 4 v 8 à 10 : «  …Mais maintenant, ayant connu Dieu, comment retournez-vous de nouveau aux faibles et misérables éléments auxquels vous voulez encore être asservis ? Vous observez des jours, des mois, des temps et des années. »
1 Timothée 1 v 3 et 4 : Ne nous attachons pas aux fables (le mot grec veut dire « mythe »).

Conclusion :

-  Beaucoup d’églises saisissent l’occasion pour évangéliser pendant cette période, ce qui est une bonne chose, car certaines personnes du monde sont plus réceptives au message du salut.
-  La fête de noël n’a aucun rapport avec la Parole de Dieu, mais c’est une fête 100% païenne.
-  Cependant, ceux qui ne fêtent pas noël ne doivent pas juger ceux qui le font (Romains 14 v3 et 4).

A ton avis…

1)    A propos de qui la Bible mentionne-t-elle les anniversaires ?

2)    Peux-tu citer un texte biblique qui nous demande de fêter noël ?

3)    Qui a choisi la date de noël ?

4)    Que penses-tu de la coutume du sapin, de la crèche, et des cadeaux ?

5)    Pourquoi la plupart des chrétiens célèbrent-ils cette fête ?

6)    Si les apôtres ressuscitaient aujourd’hui, participerait-il à cette fête ?

7)    Quelles sont les fêtes chrétiennes d’après le Nouveau Testament ?




Beaucoup d’autres articles sur le site : http://relidieu.blogspot.com/ 

vendredi 11 octobre 2013

LE MONDE INVISIBLE


Dieu gouverne sa création par le principe de l’autorité déléguée à ses créatures.
Depuis la chute (genèse 3), le diable a usurpé l’autorité que le Créateur avait confié à l’homme au début (genèse 1 v 26). Dans le monde invisible, les anges déchus exercent leur autorité sur les humains qui y sont soumis, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été libérés par le Seigneur JESUS CHRIST.

Ancien testament :

Exode 12 v 12 : Les dieux de l’Egypte sont punis par Dieu.
1 Rois 11 v 33 : Les dieux des peuples ou autorités spirituelle des nations (dieu = démon = ange déchu = ange des ténèbres = saint protecteur). Il y a un ordre hiérarchique bien structuré en forme de pyramide comme dans une armée, Satan étant le Chef, le prince de ce monde.

2 Rois 17 v 29 à 31 : Chaque ville est gouvernée par un démon.      
2 Rois 19 v 12 à 13 : Chaque nation est gouvernée par un démon.   
2 Chroniques 18. 4 à 27 : Achab et Michée. Petit aperçu de ce qui se passe dans le ciel (nous en sommes inconscients).

Job 1 v 6 à 12 + 2 v 1 à 8 : Le pouvoir de Satan est limité par Dieu. Le diable ne peut faire une chose que si Dieu lui donne l’autorisation.
Psaume 46 v 10 : « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu : Je domine sur les nations, je domine sur la terre ».
Psaume 82 : Petite fenêtre ouverte sur le parlement céleste.
Ps 97 v 7 : Un jour, tous les dieux et déesses (les anges déchus) se prosterneront devant le Seigneur.

Esaie 19 v 1 à 4 : Changement de maître, Allah est devenu le nouveau dieu de l’Egypte. L’Eternel Dieu est le souverain, et fait ce qu’il veut, l’ancienne religion égyptienne a disparu, quoiqu’elle continue d’exister sous d’autres formes.
Daniel 10 v 2 + 13 + 20 & 21 : Combat spirituel entre l’ange de lumière et l’autorité spirituelle de la Perse + l’autorité de la Grèce. Michaël est le protecteur d’Israël.

Nouveau testament :

     Marc 3 v 11 + 22 : Le témoignage des démons et celui des hommes.
Matthieu 5 v 12 & 13 : Le démoniaque gadarénien délivré par Jésus Christ.
Luc 10 v 17 : L’évangélisation, nous sommes du coté du vainqueur.
Luc 19 v 17 à 19 : Le règne de Christ (les mines). Les chrétiens fidèles gouverneront le monde, à la place des anges déchus.

1 Corinthiens 10 v 19 à 22 : Les démons se font adorer par l’intermédiaire des idoles, et les gens qui rendent ce culte sont en communion avec un ou plusieurs démons souvent sans le savoir.
1 Co 15 v 24 à 25 : Destruction des puissances démoniaques.

Galates 4 v 8 : Culte des anges (ou saints) = Esclavage des dieux.
Ephésiens 6 v 10 à 18 : Les 7 armes offensives et défensives du disciple pour le combat spirituel contre l’armée des ténèbres : Le casque, la cuirasse, la ceinture, le bouclier, les chaussures, l’épée, la prière.
Philippiens 2 v 9 à 11 : Tout genou (des hommes et des anges) fléchira devant le Seigneur, et confessera son Nom, de tout son cœur ou à contre cœur.
Colossiens 2 v 15 : La victoire totale et définitive de Jésus Christ. Alleluia !

Questions


1.    Qui avait l’autorité sur la création, avant la chute ?


2.    Comment être délivré de l’autorité de Satan ?


3.    Qui sont les dieux et les déesses ?


4.    Comment le diable fait-il pour gouverner le monde puisqu’il n’est pas omniprésent ?


5.    Par qui ont été remplacés les dieux égyptiens ?


6.    Pourquoi l’ange envoyé par Dieu a-t-il mi si longtemps pour venir jusqu’à Daniel ?


7.    Qui est Michaël ?


8.    Pourquoi les démons déclarent-ils que Jésus est le Christ ?


9.    Que se passe-t-il en réalité pour ceux qui servent des images ou des statues ?


10.    Comment Jésus a-t-il vaincu le Diable ?


mercredi 4 septembre 2013

L’IDOLATRIE



Deutéronome chapitre 5 verset 8 :
"Tu ne feras pas d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, en bas sur la terre et qui sont dans les eaux plus bas que la terre".
Quand l'homme perd la notion du vrai Dieu, il a un vide intérieur et il est obligé de se faire l'image d'une divinité. Même les athées (sans dieu) sont religieux malgré eux, et idolâtrent un être ou de la matière. Cela se passe dans le cœur (zone le plus profonde et ignorée de nous-mêmes), puis dans la pensée et finalement se concrétise par une représentation sous une forme ou une autre. L'homme peut alors tomber dans I'idolâtrie la plus grossière, la cause première étant d'avoir perdu l'image de Dieu.

La Bible nous dit que Jésus-Christ est l'Image du Dieu invisible (Colossiens chapitre 1, verset 15). Nous n'avons pas d'autre image à adorer, nous n'avons pas d'autre intermédiaire, pas d'autre médiateur, que Jésus-christ seul. Mais attention, nous ne devons pas vénérer une forme de Jésus-Christ, car nous n'avons aucune description physique de lui. Par exemple, si nous prions en nous faisant une représentation mentale de quelqu'un, cette "image" devient une idole. Les films, les dessins, les tableaux peuvent nous influencer, surtout enfant.

L'image que nous avons du Seigneur Jésus, donc de Dieu, est une image spirituelle et morale. Jésus a dit : "Celui qui m'a vu, a vu le Père", et donc, lorsque nous rencontrons Jésus-Christ, nous rencontrons le Père qui se révèle par le Fils.

Deutéronome chapitre 5 verset 9 :
"Tu ne te prosterneras point devant elles, tu ne les serviras pas, car moi, l'Eternel ton Dieu, je suis on Dieu jaloux".

Voici une liste de représentations que les idolâtres vénèrent et devant lesquelles ils se mettre à genoux, ou se prosternent :

  • Statues, crucifix, icônes, symboles, photos...
  • Des hommes ou des femmes, chacun peut avoir son idole : sportif, philosophe, politicien, enfant, pape, gurus, acteur, chanteur... Il y a un nombre important de chanteurs et de groupes musicaux qui ont fait un pacte avec le diable ou qui ont été initiés dans une secte occulte. Par leur musique et les paroles qu'ils prêchent, ils incitent leurs fans à se livrer à Satan. Ceci est particulièrement flagrant dans le Hard-Rock, le black-métal, le gothic...
  •  
  • Des anges ou des saints : croire qu'on ne peut pas s'adresser directement à Dieu mais qu'il faut passer par des intermédiaires qu'on peut invoquer en cas de besoin. Saint Antoine, Saint Joseph, Saint Pierre etc…plus tous les saints "locaux"
  • Satan ou des démons : parler avec le diable, l'adorer, faire un pacte avec lui, ou bien encore vendre son âme au diable, faire des messes noires.
  •  
  • Les esprits se manifestent sous toutes sortes d'apparences. Pour les religieux, cela peut être la Vierge, Krishna, et pour les "durs", c'est sous une apparence de bouc, de serpent, de dragon... mais pour les enfants ce sont des formes plus gentilles telles que les fées, les lutins, le père noël... ainsi que 1es héros de dessins animés et de bandes dessinés. 8elon les goûts et les ages, le diable a un échantillonnage d'idoles qui correspondent au besoin de chacun. Les enfants ont besoin de merveilleux, c'est normal et cela vient de Dieu qui est le seul vraiment merveilleux. Quand on leur raconte des histoires de la Bible, quand on leur parle du ciel et surtout du Seigneur Jésus, cela satisfait leur besoin de merveilleux. Mais les parents qui ne connaissent pas Dieu sont évidemment obligés de raconter à leurs enfants toutes sortes de fables, de contes ou de légendes. Alors on leur donne des idoles pour remplacer le Seigneur Jésus, par exemple le père noël... Les enfants lui font des prières et lui écrivent des lettres. Et ce sont les parents qui inculquent cela à leurs enfants! Non seulement ils leur mentent et perdent ainsi leur confiance, mais ils les entraînent dans l'idolâtrie.
  •  
  • La Vierge (la Madone ou Notre-Dame de ceci ou cela…) : parfois considérée comme co-rédemptrice et médiatrice. Certains la vénèrent, d'autres 1a prient seulement (ave maria, rosaire neuvaines, pèlerinages sur les hauts-lieux...)
  • La nature : pour certains, c'est la nature dans son ensemble, pour d'autres, ce sont certaines choses telles que la Terre (Gaïa), la lune, le soleil, les étoiles, les arbres, le feu, 1'eau, les animaux... La Bible dit "ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur" (Romains 1:25 ).
  • L'argent : La Bible dit que la cupidité (amour de 1'argent) est une idolâtrie (Colossiens 3 : 5).
  • Le corps : Ceux qui s’y adonnent ne vivent que pour lui.
  •  
  • Le sexe : Ils ne pensent qu'à cela, c'est une obsession. Les films et les livres pornographiques ont beaucoup de succès ainsi que les blagues obscènes. Toutes ces choses nous souillent
  • Certaines passions peuvent aussi devenir des idoles auxquelles nous pouvons sacrifier notre santé, notre famille ou notre vie : Travail, sport, musique, cinéma, moto, voiture, maison, nourriture...
  • Les dépendances : Alcool, Drogues (Héroïne, morphine, cannabis, tabac…), médicaments…
Dieu est jaloux parce qu'il nous aime et s1 l'on veut s'unir à d'autres esprits que lui, on se prostitue (c'est 1e terme qui est employé par les prophètes). Et si on se prostitue, celui qui devrait être notre époux légitime, c'est-à-dire notre Créateur, est Jaloux. Dieu nous aime tout en étant juste, et il ne laisse pas le péché impuni. Ce commandement a quelque chose de particulier par rapport aux autres, car sa transgression entraîne des conséquences sur la descendance.

Lévitique 26 v 1 :
Vous ne vous ferez point d’idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle, car je suis l’Éternel, votre Dieu.

Deutéronome 4 v 15 à 17 : 
Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme, la figure d’un animal qui soit sur la terre, la figure d’un oiseau qui vole dans les cieux,

 Deutéronome 27 v 15 :
Maudit soit l’homme qui fait une image taillée ou une image en fonte, abomination de l’Éternel, oeuvre des mains d’un artisan, et qui la place dans un lieu secret! Et tout le peuple répondra, et dira: Amen!

L'HEREDITE

Deutéronome chapitre 6 versets 9 et 10 :
"Je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur leurs enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fait miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements".

Les patriarches avant de mourir appellent leurs fils et par ordre de naissance, leur imposaient les mains en leur léguant leur héritage. Mais il ne s'agissait pas seulement des biens matériels. Pour ceux qui connaissaient le Seigneur comme Abraham, Isaac et Jacob, il y avait quelque chose de beaucoup plus important que cela : c'était l'héritage spirituel, la promesse de l'Eternel. En imposant les mains à leurs enfants, ils les faisaient entrer dans l'alliance qu'eux-mêmes avaient contractée avec Dieu. Les enfants à leur tour transmettaient cela à leurs propres enfants. De même, il y a un héritage spirituel pour les idolâtres qui est transmis à leurs enfants jusqu’à trois ou quatre générations. Ce sont les conséquences directes du péché d’idolâtrie.

Mais ce qui est merveilleux, c’est que pour ceux qui aiment Dieu et qui gardent ses commandements (aimer c’est obéir), Il fait miséricorde Jusqu’à mille générations. Ainsi la bénédiction est supérieure à la malédiction. Nous avons tous hérité des punitions infligées à nos premiers parents : les douleurs de l’enfantement, le travail pénible et la mort. Mais il n’y a rien de plus terrible que la mort spirituelle, c’est-à-dire être séparé d’avec Dieu. Pour toutes ces malédictions, Dieu a pourvu à un remède qui est Jésus-christ. Mais pour ceux qui rejettent la solution que Dieu offre, c’est la mort éternelle, la séparation d’avec Dieu Dour toujours.

Nous pouvons voir également d’après ce verset 10 du chapitre 6 du Deutéronome que si nous appartenons au Seigneur, il y a une nouvelle bénédiction qui commence à partir de nous Jusqu’à mille générations après nous. Cela ne veut pas dire qu’automatiquement tous nos descendants seront sauvés car il faudra qu’eux-mêmes se repentent de leurs propres péchés, mais au moins ils n’auront pas à souffrir du péché de leurs ancêtres, ils seront saints (c’est-à-dire : mis à part). 1 Corinthiens 7 v 14.

Pour être affranchi de cette hérédité, il suffit de renoncer à cet héritage spirituel que nos ancêtres nous ont légué. II n’est pas précisé de quelle punition il s’agit, mais dans tous les cas, il y a une conséquence spirituelle, c’est-à-dire des handicaps, des blocages, des liens qui empêchent certaines personnes de franchir la porte étroite pour se donner au Seigneur. Pour d’autres qui se sont engagées envers Dieu, mais qui n’ont pas été libérées, cela peut freiner leur marche spirituelle. C’est un peu comme si l’on marchait sur le chemin en traînant un boulet. Il peut également y avoir des conséquences psychologiques (sur l’âme) : dépression, angoisse, désir d’autodestruction, débilité etc… et des conséquences physiques…

Deutéronome chapitre 18 verset 9 :
« Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là ».
En vivant dans un monde idolâtre, on a tendance à imiter les autres inconsciemment, en faisant « comme tout le monde ». L’Eglise de Christ devrait au contraire influencer la société, mais malheureusement, c’est souvent la société qui influence l’Eglise et y fait pénétrer des choses étrangères au Seigneur. Ce ne sont peut-être pas des pratiques grossières, telles que se mettre à genoux devant une statue, mais ce sont des conceptions, des croyances, des coutumes et des traditions qui viennent du monde. L’idolâtrie nous met en relation avec les esprits mauvais du monde invisible. Paul dit que celui qui sacrifie à une idole est en communion avec un démon. 1 Corinthiens chapitre 10 versets 19 à 22.

Que faire avec nos idoles personnelles :


Deutéronome 7 v 5 à 6 : Voici, au contraire, comment vous agirez à leur égard : vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous abattrez leurs idoles, et vous brûlerez au feu leurs images taillées. Car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu ; l’Éternel, ton Dieu t’a choisi, pour que tu deviennes un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.
Deutéronome 7 v 25 à 26 :
 Vous brûlerez au feu les images taillées de leurs dieux. Tu ne convoiteras point et tu ne prendras point pour toi l’argent et l’or qui sont sur elles, de peur que ces choses ne te deviennent un piège ; car elles sont en abomination à l’Éternel, ton Dieu. Tu n’introduiras point une chose abominable dans ta maison, afin que tu ne sois pas, comme cette chose, dévouée par interdit,  tu l’auras en horreur, tu l’auras en abomination, car c’est une chose dévouée par interdit.


                                                             VOICI QUELQUES QUESTIONS

1)    Quelle est ta définition de l’idolâtrie ?
2)    Pourquoi l’être humain est-il idolâtre ?
3)    Que faire de nos anciennes idoles ?
4)    Qu’arrivera-t-il aux idolâtres qui ne se repentent pas ?
5)    Quelle est la réalité derrière l’idole ?

vendredi 19 juillet 2013

LE DON DE PARLER EN LANGUES

Glossolalie

Définition du mot langue :
Systèmes structurés de signes oraux ou écrits qui permettent la communication entre les êtres humains. Plus précisément, le langage est la faculté que possède l'être humain de s'exprimer, ce qu'il fait au moyen d'une langue, système de communication propre à la communauté à laquelle il appartient. (Le bruit, le «charabia», et les onomatopées ne sont donc pas des langues).

Définition du don de parler diverses langues :

Le don de parler diverses langues est la faculté donnée par le Saint Esprit de parler dans une langue humaine que nous ne connaissons pas. Il s’agit donc d’un signe miraculeux.



Si vous désirez faire cette étude, répondez aux questions, puis regardez les réponses à la fin de ce questionnaire.

1- Dans quelle ville a eu lieu le premier parler en langues miraculeux ?

2- Dans quelles langues les disciples ont-ils parlé le jour de la pentecôte ?

3- Y avait-il une langue inintelligible ?

4- Trouvez un verset disant que le parler en langue est le signe obligatoire du baptême du Saint Esprit ?

5- Peut-on être sauvé et devenir membre de l’église de Jésus Christ sans être baptisé du Saint Esprit ?

6- Quel est le but de la première lettre pour les corinthiens ?

7- L’assemblée de Corinthe était-elle spirituelle (Il ne vous manque aucun don. 1 cor 1 v 7) ?

8- Le parler en langue est-il pour s’édifier soi-même (1 cor 14 v 4) ?

9- L’assemblée est-elle édifiée par le parler en langues ?

10- Faut-il rechercher le parler en langue ?

11- Faut-il parler la langue des anges ?

12- Paul recommande-t-il de parler en des langues inintelligibles ?

13- Paul veut-il que tous les chrétiens parlent en langues (1 cor 14 v 5) ?

14- Les langues sont-elles un signe pour les croyants ?

15- Notre intelligence doit-elle être stérile (inactive) lorsque nous prions ou chantons ?

16- Que dit Paul à propos de ceux qui parlent en langues incompréhensibles ?

17- Paul parlait-il en langues dans les réunions ?

18- Pouvons nous parler dans une langue que les autres ne comprennent pas ?

19- Comment est appelé un groupe où tous parlent en langues en même temps ?

20- Faut-il accepter tout ce que quelqu’un prophétise au nom du Seigneur Jésus ?

21- Est-ce que l’enseignement de Paul en 1 cor 12 + 14 est un avis personnel, et que par conséquent nous pouvons faire ce que bon nous semble ?

REPONSES

1- A Babel (confusion). Genèse 11 v 5 à 9.
2- Dans les langues maternelles des gens qui étaient là. Voir la liste dans Actes 2 v 8 à 11.
3- Il n’y en avait pas. Ce texte clair nous aide à interpréter 1 corinthiens 14 qui est moins clair.
4- Il n’y en a pas, mais le signe extérieur du baptême du Saint Esprit dans la mort de Christ est le baptême dans l’eau (immersion = ensevelissement). Romains 6 v 3 et 4.
5- Non, c’est impossible. 1 cor 12 v 13.
6- Le but de cette lettre est de réprimander les corinthiens pour leurs désordres, et rectifier leurs erreurs doctrinales.
7- Non, elle était charnelle. Elle n’est donc pas un exemple à suivre. 1 cor 3 v 1.
8- Paul ne dit pas qu’il faut s’édifier soi-même, mais que la corinthiens le faisaient. Au contraire, il dit au chapitre 12 v 7 que les dons sont pour l’utilité commune, c’est-à-dire pour l’édification du corps de Christ. Il ne peut pas dire une chose et son contraire. Certains corinthiens se faisaient baptiser pour les morts (1 cor 15 v 29), cela ne veut pas dire qu’il faut le faire. 1 Pierre 4 v 10 le confirme.
9- Non, car elle ne comprend rien. 1 cor 14 v 6.
10- Non 1 cor 12 v 31 + 1 cor 14 v 1.
11- Celui qui veut parler la langue des anges devrait aussi livrer son corps pour être brûlé, s’il veut être logique (1 cor 13 v 3). Ne sortons pas les textes de leur contexte. Dans la Bible, les anges parlent toujours une langue compréhensible par les humains.
12- Non. 1 cor 14 v 5 à 12 + Matthieu 12 v 36.
13- 1 cor 12 v 30. Le verbe “ vouloir “ dans 1 cor 14 v 5 est le même que dans 1 cor 7 v 7 où Paul veut que les célibataires ne se marient pas. Pourquoi obéir à l’un et pas à l’autre.
14- Non, mais pour les incroyants. 1 cor 14 v 22.
15- Bien sûr que non. 1 cor 14 v 14 à 17.
16- Ils parlent en l’air. 1 cor 14 v 9.
17- Non, car son but était d’édifier l’assemblée. 1 cor 14 v 19.
18- Non, on doit se taire. 1 cor 14 v 28.
19- Des fous. 1 cor 14 v 23.
20- Non, les autres doivent juger la prophétie. 1 cor 14 v 29 + 1 thessaloniciens 5 v 20 à 22.
21- Non car c’est un commandement de Dieu. 1 cor 14 v 37 et 38.



samedi 18 mai 2013

Les relations entre garçons et filles


                                                            Il faut choisir

                 Suivre le monde               ou                Suivre le Seigneur

Les garçons sont faibles par rapport aux filles. Les vêtements féminins : 1 Timothée 2 v 9.
La réaction de Joseph. Si la tentation est trop forte, il vaut mieux fuir que pécher : Genèse 39 v 7 à 12.
La réaction de Daniel : Prendre la ferme résolution de ne pas se souiller, de se garder pur : Daniel 1 v 8.
Le pardon de Dieu est toujours là en cas de chute, (la femme adultère) : Jean 8 v 3 à 11.
Se séparer des impudiques (surtout de ceux qui se disent chrétiens) : 1 Corinthiens 5 v 9 à 13.

La pureté

L'Esprit, l'âme et le corps doivent être gardés purs pour le Seigneur : 1 Thessaloniciens 5 v 23 et 24.
Le viol de Dina. Le père met sa famille en danger en allant habiter près de païens dépravés, Dina est naïve : Genèse 34 v 1 à 4.
L'inceste des enfants de David  (Amnon et sa sœur) : 2 Samuel 13 v 11 à 15.
Le flirt est la principale tentation des adolescents : Il n'y a pas d'impudicité "douce", le flirt est le prélude à l'acte sexuel. La seule personne que nous pouvons embrasser sur les lèvres ou caresser est notre conjoint.
Si tu es un(e) jeune chrétien(ne), et qu’on trouve bizarre que tu n’as pas de « copain(e) », n’en sois pas complexé(e), mais au contraire, tu peux être fier(e) d’obéir au Seigneur.
Le couple chrétien selon la Parole de Dieu : Virginité avant le mariage, et fidélité après le mariage : Deutéronome 22 v 14 à 20 + Luc 2 v 36.
Le temps des fiançailles est une période de préparation pendant laquelle le couple s’abstient de relations sexuelles et de tout comportement à risque : Dt 22 v 22 à 27.

Voici certaines choses qui peuvent nous souiller


La télévision (voir l’article sur ce sujet), le cinéma, la radio, les journaux, internet, la publicité, l’école (certains cours de psychologie, de philosophie, ou de sciences : sexualité, évolution…), les « boums », les boites de nuit, les mauvaises fréquentations, certaines musiques, les blagues obscènes, les pensées impures, les films contenant des scènes érotiques, les rêves érotiques,  la pornographie (voir l’article sur ce sujet) : photos, BD, vidéos…
Ne rien mettre de mauvais devant nos yeux, car nous sommes très sensibles à ce que nous voyons. Si l’une de ces choses est pour nous une occasion de chute, il vaut mieux s’en débarrasser : Psaume 101 v 3. « Je ne mettrai rien de destructeur devant mes yeux ».
Les débauchés qui ne se repentent pas, seront jetés dans l'étang de feu : Apocalypse 21 v 8.


Le choix du conjoint


C'est le garçon qui fait le premier pas, et la fille qui répond : « oui », « non », ou « attends ».
Prier en cherchant la volonté de Dieu, et en parler à ses parents ou aux responsables de l’église.
Exemples bibliques : Adam et Ève : Genèse 2 v 22 à 24 (Ils doivent être assortis).
Isaac et Rébecca : Genèse 24 v 1 à 9 + 58 (Elle dit oui par la foi).
Jacob et Rachel : Genèse 29 v 18 (Il la demande à son père).
Joseph et Asnath : Genèse 41 v 45 (Il est soumis à l’autorité du Pharaon).
Moïse et Séphora : Exode 2 v 21 (C’est le père qui la donne).

Préceptes pour les sacrificateurs de l’ancienne alliance : Lévitique 21 v 13 à 15.
Ne pas épouser de non-chrétiens : Deutéronome 7 v 3 et 4 (Ceux qui le font quand même risquent de ruiner leur vie, et celle de leurs enfants).

1 Corinthiens 6 v 14 & 15 :
« Ne vous mettez pas avec des incroyants sous un joug qui n’est pas celui du Seigneur. En effet, ce qui est juste peut–il s’unir à ce qui s’oppose à sa loi ? La lumière peut–elle être solidaire des ténèbres ? Le Christ peut–il s’accorder avec le diable ? Que peut avoir en commun le croyant avec l’incroyant ? »

Les mariages mixtes tournent presque toujours au désastre : Néhémie 13 v 23 à 27.
Ruth et Esther : Des femmes soumises que Dieu a béni.
Ne pas trop s’attacher à la beauté physique. La femme de valeur : Proverbes 31 v 10 à 31.
Célibat ou mariage. Nous sommes libres, mais le célibat est conseillé : 1 Corinthiens 7 v 7 à 9.
Il faut bien choisir son conjoint, mais être conscient de son propre état.

Conseils pour se protéger des souillures et se fortifier


Avoir un culte personnel quotidien (lire la Bible et prier seul) : Deutéronome 17 v 18 à 20 + Mat 6 v 6 à 9.
Fréquenter assidûment les réunions d’une assemblée locale fidèle (c’est-à-dire basée sur la Bible).
S’éloigner de tout ce qui est susceptible de nous faire chuter.
Aller dans des camps de jeunes, oû les principes bibliques cités plus haut sont respectés.
Se former et s'engager pour le service de Dieu : Philippiens 2 v 1 à 11.


Qu’en penses-tu ?

1)    Peut-on avoir des rapports sexuels avant le mariage ?

2)    Que veut dire « décence et pudeur », concernant les vêtements féminins ?

3)    Qui a-t-il de mal à fleureter puisque tous les jeunes le font ?

4)    Que vont devenir les impudiques ?

5)    Une prostituée peut-elle être sauvée ?

6)    Le concubinage est-il acceptable pour des chrétiens ?

7)    Est-ce trop difficile pour des jeunes chrétien(e)s de rester vierges jusqu’au mariage ?

8)    Es-tu esclave la télévision ? D’internet ? Du téléphone mobile ?

9)    Comment se protéger des photos et vidéos pornos ?

10)    Un(e) enfant de Dieu peut-il (elle) se marier avec une personne du monde ?


                                         Pour une question : pierredanis@orange.fr
                     et pour visiter un autre site : http://gloireaucreateur.blogspot.com/

samedi 13 avril 2013

La foi

MARCHER PAR LA FOI OU PAR LA VUE

Le mot grec « pistis » pourrait être traduit par : Foi, confiance, ou fidélité.

Voici quelques passages suivis d’un questionnaire :

Voici l’attitude de quelqu’un qui a une confiance totale en Dieu.
Psaume 130 v 5 & 6 : « Moi, je m’attends à l’Eternel, oui, je m’attends à lui, de tout mon être, j’ai foi en sa parole. Je guette le Seigneur bien plus que les guetteurs attendent le matin, oui, plus que les guetteurs attendent le matin ».

Pierre a marché sur l’eau par la foi en se basant sur la Parole du Seigneur « Viens », mais lorsqu’il a détourné ses yeux du Seigneur pour regarder les vagues et le vent (les épreuves), il a coulé. Qu’en est-il de nous ?

Matthieu 14 v 24 à 33 : « Vers la fin de la nuit, Jésus se dirigea vers ses disciples en marchant sur les eaux du lac. Quand ils le virent marcher sur l’eau, ils furent pris de panique – C’est un fantôme, dirent–ils. Et ils se mirent à pousser des cris de frayeur.
Mais Jésus leur parla aussitôt : Rassurez–vous, leur dit–il, c’est moi, n’ayez pas peur.
Alors Pierre lui dit : Si c’est bien toi, Seigneur, ordonne–moi de venir te rejoindre sur l’eau.  – Viens, lui dit Jésus. Aussitôt, Pierre descendit de la barque et se mit à marcher sur l’eau, en direction de Jésus.
Mais quand il remarqua combien le vent soufflait fort, il prit peur et, comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria : Au secours ! Seigneur !
Immédiatement, Jésus lui tendit la main et le saisit. – Ta foi est bien faible ! lui dit–il, pourquoi as–tu douté ? Puis ils montèrent tous deux dans la barque, le vent tomba.
Les hommes qui se trouvaient dans l’embarcation se prosternèrent devant lui en disant : Tu es vraiment le Fils de Dieu ».

Voici une femme qui a cru de tout son cœur et qui a obtenu ce qu’elle désirait.
 

Marc 5 v 25 à 34 : « Dans la foule se trouvait une femme atteinte d’hémorragies depuis douze ans. Elle avait été soignée par de nombreux médecins et en avait beaucoup souffert. Elle avait dépensé toute sa fortune sans trouver la moindre amélioration ; au contraire, son état avait empiré. Elle avait entendu parler de Jésus, et dans la foule, elle s’était approchée de lui par derrière et avait touché son vêtement, en se disant : – Si j’arrive à toucher ses vêtements, je serai guérie.
A l’instant même, son hémorragie s’arrêta et elle se sentit délivrée de son mal.
Aussitôt Jésus eut conscience qu’une force était sortie de lui. Il se retourna dans la foule et demanda : – Qui a touché mes vêtements ?
Ses disciples lui dirent : – Tu vois la foule qui te presse de tous côtés et tu demandes : « Qui m’a touché ? »
 Mais lui continuait à parcourir la foule du regard pour voir celle qui avait fait cela.
Alors, saisie de crainte et toute tremblante, la femme, sachant ce qui lui était arrivé, s’avança, se jeta aux pieds de Jésus et lui dit toute la vérité.
Jésus lui dit : – Ma fille, parce que tu as eu foi en moi, tu es guérie, va en paix et sois guérie de ton mal ».

Cet aveugle croyait à la messianité de Jésus puisqu’il l’appelle « Fils de David ». Il ne s’est pas laissé décourager par les gens qui le rabrouaient, mais a crié encore plus fort.
Après sa guérison, il est devenu un disciple.


Marc 10 v 46 à 53 : « Ils arrivèrent à Jéricho. Jésus et ses disciples sortaient de la ville, accompagnés d’une foule nombreuse. Bartimée, fils de Timée, un mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.
Lorsqu’il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : – Jésus, Fils de David, aie pitié de moi !
Mais beaucoup le rabrouaient pour le faire taire. Lui, cependant, criait de plus belle : – Fils de David, aie pitié de moi !
Jésus s’arrêta et dit : – Appelez–le ! On appela l’aveugle en lui disant : – Courage, lève–toi, il t’appelle. A ces mots, il jeta son manteau, se leva d’un bond et vint vers Jésus.
Jésus lui dit : – Que veux–tu que je fasse pour toi ? – Maître, lui répondit l’aveugle, fais que je puisse voir ! Va, lui dit Jésus. Parce que tu as cru en moi, tu es guéri. Aussitôt, il recouvra la vue et suivit Jésus sur le chemin ».

Le verset suivant ne doit pas être sorti de son contexte, et on ne doit pas demander n’importe quoi, n’importe comment. Il y a des conditions à remplir (voir l’étude sur la prière).

Marc 11 v 24 : « C’est pourquoi je vous le déclare : tout ce que vous demandez dans vos prières, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé ».

Le disciple de Christ ne marche pas par la vue mais par la foi. Nous aimons et nous faisons confiance à quelqu’un que nous n’avons jamais vu.

2 corinthiens 5 v 6 & 7 : « Nous sommes donc, en tout temps, pleins de courage, et nous savons que, tant que nous séjournons dans ce corps, nous demeurons loin du Seigneur car nous vivons guidés par la foi, non par la vue ».

La foi est le moyen par lequel nous saisissons la grâce de Dieu. Le disciple pratique des bonnes œuvres non pas pour être sauvé, mais parce qu'il est sauvé.

Ephésiens 2 v 8 à 10 : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu. Ce n’est pas le fruit d’œuvres que vous auriez accomplies. Personne n’a donc de raison de se vanter. Ce que nous sommes, nous le devons à Dieu, car par notre union avec le Christ Jésus, Dieu nous a créés pour une vie riche d’œuvres bonnes qu’il a préparées à l’avance afin que nous les accomplissions ».

Même la foi est une grâce, c’est-à-dire un cadeau de Dieu.

Philippiens 1 v 29 : « Car en ce qui concerne le Christ, Dieu vous a accordé la grâce, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui ».

Voilà une belle définition de la foi, ce qui n’a rien à voir avec un vague espoir.
Hébreux 11 v 1 : «   La foi est une façon de posséder ce qu’on espère, c’est un moyen d’être sûr des réalités qu’on ne voit pas ».
Hébreux 11 – Eloge des hommes et des femmes de foi de l'ancien testament.

Voici quelques questions pour ceux qui veulent étudier ce sujet :

Sur quoi se base la vraie foi ?

Pourquoi le Seigneur dit-il à Pierre que sa foi est faible, alors que les autres disciples sont restés dans la barque ?

Que faire quand je passe par une épreuve ?
Qu’est-ce qui te frappe le plus dans l’attitude de Bartimée ?

Comment s’est manifestée la foi d’Abraham ?

Es-tu certain(e) que la Bible est la Vérité absolue ?

As-tu la certitude d’aller au Paradis ?

samedi 9 mars 2013

LES FAUX PROPHETES

Ancien testament

Deutéronome 13. 1 à 6  -  Il y a accomplissement de la prophétie, mais cela conduit à l’idolâtrie. Pourquoi Dieu permet-Il cela ?

           Quelle était la punition que le peuple devait leur infliger ?

Dt 18. 20 à 22  - Prédiction faite au nom de Dieu ou d’un faux dieu, mais il n’y a pas d'accomplissement. Quelle attitude devons-nous adopter dans ce cas-là ?

Néhémie 6. 12  - Des prophéties pour de l'argent.

Jérémie 23. 11 à 40  - « Prophètes et sacrificateurs sont corrompus ; Même dans ma maison j’ai trouvé leur méchanceté, – Oracle de l’Éternel.
C’est pourquoi leur chemin sera glissant et ténébreux, ils seront poussés et ils tomberont ; Car je ferai venir sur eux le malheur, l’année où j’interviendrai contre eux, – Oracle de l’Éternel. Chez les prophètes de Samarie J’ai vu des scandales ; Ils ont prophétisé par Baal, Ils ont égaré mon peuple, Israël.
Mais chez les prophètes de Jérusalem J’ai vu des choses horribles ; Ils sont adultères, ils marchent dans la fausseté ; Ils fortifient les mains de ceux qui font le mal, afin qu’aucun ne revienne de sa méchanceté ; Ils sont tous à mes yeux comme Sodome, et les habitants de Jérusalem comme Gomorrhe. C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel des armées sur les prophètes : …Car c’est par les prophètes de Jérusalem que la corruption s’est répandue dans tout le pays.
Ainsi parle l’Éternel des armées : N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent ! Ils vous illusionnent ; Ils racontent les visions de leur propre cœur, et non (ce qui vient) de la bouche de l’Éternel.
Ils osent dire à ceux qui me méprisent : L’Éternel a dit : Vous aurez la paix. Et ils disent à quiconque suit l’obstination de son cœur : Il ne t’arrivera aucun malheur !
Qui donc a assisté au conseil de l’Éternel pour voir, pour écouter sa Parole ? Qui a fait attention à sa Parole, qui l’a entendue ?...
Je n’ai pas envoyé ces prophètes, et ils ont couru ; Je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé. S’ils avaient assisté à mon conseil, ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple et les faire revenir de leur mauvaise voie, de la méchanceté de leurs agissements…J’ai entendu ce que disent les prophètes qui prophétisent en mon Nom ce qui est faux, en disant : J’ai fait un songe ! J’ai fait un songe !
Jusques à quand ces prophètes auront–ils à cœur de prophétiser la fausseté, de prophétiser la tromperie de leur cœur ?
Ils pensent faire oublier mon Nom à mon peuple par leurs songes qu’ils se racontent l’un à l’autre, comme leurs pères ont oublié mon nom pour Baal.
Que le prophète qui a un songe raconte ce songe, et que celui qui a ma Parole rapporte fidèlement ma parole. Qu’a de commun la paille avec le froment ? – Oracle de l’Éternel.
Ma Parole n’est–elle pas comme un feu, – Oracle de l’Éternel, et comme un marteau qui fait éclater le roc ?
C’est pourquoi je suis, – Oracle de l’Éternel, contre les prophètes qui se volent mes paroles l’un à l’autre ! Je suis, – Oracle de l’Éternel, contre les prophètes qui prennent leur langue pour annoncer un oracle !
Je suis, – Oracle de l’Éternel, contre ceux qui prophétisent des songes faux, qui les racontent et qui égarent mon peuple par leurs faussetés et leur témérité ; Et moi, je ne les ai pas envoyés, Je ne leur ai pas donné d’ordre, Et ils ne sont d’aucune utilité à ce peuple, – Oracle de l’Éternel. Vous tordez les paroles du Dieu vivant, de l’Éternel des armées, notre Dieu.
Je mettrai sur vous un déshonneur éternel, une confusion éternelle et inoubliable ».

Jér. 28  - Hanania confondu et puni par Dieu devant Jérémie.
Lamentations. 2. 14 -  Les faux prophètes ne dénoncent pas les péchés du peuple de Dieu, leurs visions sont vaines, fades et décevantes.
Ezéchiel. 13 – Ils égarent le peuple de Dieu en annonçant la "paix", au lieu de les préparer à la guerre spirituelle.
Michée. 3. 5 à 8 – Dieu punira les faux prophètes et justifiera ses serviteurs fidèles, qui dénoncent les péchés du peuple de Dieu.

Nouveau testament :

Matthieu 7. 15 – On reconnaît un arbre à ses fruits, c’est-à-dire, on constate l’authenticité du don de quelqu’un au résultat de ses paroles et à son comportement.
Mt 24. 11 – C’est un des signes annonçant les temps de la fin : prolifération de prophètes de mensonge. Sommes-nous arrivés à cette époque ?

2 Timothée 4. 3 à 5 - Car il viendra un temps où les hommes ne souffriront point la saine doctrine, mais où, désireux d'entendre des choses agréables, ils s'amasseront des docteurs selon leurs convoitises, et fermeront l'oreille à la vérité, et se tourneront vers des fables. Mais toi, sois vigilant en toutes choses, endure les afflictions, fais l’œuvre d'un évangéliste, remplis complètement ton ministère.


Apocalypse 2. 19 & 20 - L’église doit-elle laisser faire les faux-prophètes, sous prétexte d’amour et de tolérance (il ne faut pas juger) ?





Qu’en dis-tu ?

•    Pourquoi Dieu permet-Il les faux prophètes ?

•    Quel est leur message favori ?

•    Comment les discerner aujourd’hui ?









vendredi 25 janvier 2013

L’OEUVRE INITIALE DU SAINT ESPRIT EN NOUS

Que fait l’Esprit de Dieu lorsqu’Il vient en nous ?

1.    La conviction de péché, sans laquelle nous ne pourrions pas nous repentir. L’esprit Saint éclaire notre cœur pour que nous prenions conscience de notre état de pécheur perdu.
Jean 16 V 8 : « Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement ».

2.    Le baptême dans la mort de Christ. Le Saint Esprit nous identifie avec Christ crucifié et enseveli (Voir l’étude sur ce sujet).
Galates 3 V 26 & 27 : « Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ,
vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ ».
Colossiens 2 V 12 & 13 : « Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes         aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ».

3.    La nouvelle naissance, ou régénération, c’est-à-dire la résurrection spirituelle en Christ, qui fait de nous des nouvelles créatures.
Jean 3 V 5 à 8 : « Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit.
Ne t'étonne pas que je t'aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau ».

4.    Sa résidence permanente en nous. Nous devenons le Temple du Saint Esprit pour l’éternité.
Jean 14 V 16 & 17 : « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous ».

1 Corinthiens 3 V 16. « « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? »

5.    Le sceau qui est la marque de notre appartenance à Dieu, nous sommes sa propriété privée, l’ennemi n’a plus de pouvoir sur nous :
Ephésiens 1 V 13 & 14 : « En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis, à la louange de sa gloire ».

6.    L’onction qui nous établit dans notre fonction (Voir l’étude sur ce sujet).
1 Jean 2. V 20 + 27 : « Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance…
Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés ».
Nous sommes donc :


- Prêtres : Apocalypse 1 V 5 & 6 : « A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen! »
- Prophètes : Apo 19 V 10 : « Et je tombai à ses pieds pour l'adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. -Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie ».
- Rois : Apo 22 V 5 : « Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles ».

7. La plénitude, que notre Père veut pour chacun de ses enfants. Dieu ne veut pas seulement que l’Esprit Saint habite en nous, mais que nous en soyons remplis, ce n’est pas une option, c’est sa Volonté (voir l’étude sur ce sujet).
Eph 5 V 18 : « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit ».

Questions

 

1    Que fait l’Esprit saint à la conversion et pourquoi est-ce nécessaire ?

2    Qu’est-ce que le baptême du Saint Esprit ?
 

3    Est-il possible d’être sauvé sans être baptisé du Saint Esprit ?

4    Qu’est-ce qu’un sceau, et que cela représente-il pour nous ?
 

5    A quoi servent les arrhes, au niveau matériel et spirituel ?

Messages les plus consultés

Verset du jour

Archives

Recevez les études bibliques par courriel

Ecrivez-moi ici , et vous les recevrez gratuitement et sans engagement. Vous pouvez les utiliser librement pour votre édification personnelle ou pour enseigner d'autres personnes.

Voici le blog de mon ami Patrick

Croyez-vous vraiment que la Bible est la Parole de Dieu ?

Recevez les dernières mises à jour

Conférences

Je suis missionnaire à " plein temps " depuis 1980, impliqué dans le démarrage de nouvelles églises en terrain vierge, c'est-à-dire là oû il n'y en a pas.
C'est avec joie que je vous offre mes modestes services si vous le jugez utile, en vous proposant de faire des conférences d'évangélisation sur des thèmes susceptibles d'intéresser le public non-chrétien. Ces messages sont illustrés par un support visuel, dont voici les sujets :

* La création (genèse 1) : Le récit des origines selon la Bible.
* Les premiers hommes, et l'origine des races.
* Le plus grand cataclysme de tous les temps : Le déluge et ses conséquences.
* Les fossiles : Avec présentation de quelques spécimens.
* Les dinosaures et la Bible : Ont-ils existés ? Comment étaient-ils ? Que sont-ils devenus ?...etc
* L'évolution et ses conséquences dans la société : On reconnaît un arbre à ses fruits.
* Quelques évidences démontrant l’impossibilité de la théorie de l’évolution.
* Les religions : Leur origine et leurs principales caractéristiques.
* La face cachée du catholicisme romain : Histoire, pratiques et doctrines.
* La face cachée de l'islam : Histoire, pratiques et doctrines.
* Les signes annonciateurs de l'enlèvement de l'église.
* Le règne de l'anti-Christ, le retour de Jésus Christ, et la conversion d'Israël.

Je vous propose également des études bibliques d'édification pour chrétiens sans support visuel sur des thèmes importants mais souvent ignorés :
* L'origine du mal, de la souffrance et de la mort. (genèse 3).
* La structure de l'église : Les anciens et les diacres + les ministères et les dons.
* L'évangélisation et l'implantation d'églises en terrain vierge.
* Comment s'occuper des nouveaux convertis, et former des disciples.
* L'éducation des enfants d'après la Bible.
* Les relations entre garçons et filles.
* L'idolâtrie et l'occultisme : Conséquences et délivrance.
* Les témoins de jehovah : Accepter la confrontation, pour les attirer à Christ.
* Les sectes : Définition et caractéristiques.

Chaque étude dure environ 1 heure, et il est préférable de faire une série d'au moins trois réunions, surtout si vous habitez loin de mon domicile (Drôme). Je ne demande pas de participation financière. Ce qui importe, c'est l'édification du Corps de Christ.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon témoignage ou sur mon service, je vous enverrai des informations supplémentaires.
Au service du Seigneur Jésus Christ et à votre service.
Pierre Danis.

Livres numériques gratuits de divers auteurs

- Si tu veux aller loin
- Les 7 églises d'Asie
- Le mariage selon la Bible
- Questions qui reviennent toujours

Pour les recevoir, demandez à : pierre.danis@wanadoo.fr



Messages audio gratuits

Voici une série de message audio que vous pouvez télécharger gratuitement, si vous appréciez les messages audio de Ralph Shallis :

- Vaincu par Dieu- Vainqueur avec Dieu- L'apocalypse- Appel et vie missionnaire- Les armes du chrétien- Le baptème du Saint Esprit et les dons- La cellule explosive (l'assemblée locale)- Le livre de Daniel- L'expansion de l'église- Qui est Jésus de Nazareth ?- La loi et la foi- La mort à soi-mème- Les paraboles du royaume (Matthieu 13)- Les prophéties bibliques- Qualité de vie par la Parole de Dieu- Qualité de vie par l'Esprit de Dieu- Qualité de vie parle Fils de Dieu- Le retour à la source- Le retour de Jésus Christ- Le Saint Esprit- La lettre aux Romains- Le livre d'Esaie- Je veux vous dire (exhortation)

Voici l'adresse oû vous pouvez les télécharger :
Cliquez sur : https://id.orange.fr/auth_user/bin/auth_user.cgi?return_url=https://web.cloud.orange.fr/
(ou copier et coller cette adresse sur votre navigateur)
Identifiant : evangile@orange.fr (sans accent)
Mot de passe : amen77 (sans espace)
-puis appuyez sur la touche "s'identifier".
Cliquez sur "tous mes fichiers".
Sélectionnez le message que vous voulez, puis appuyez sur la touche droite de votre souris, et cliquez sur "télécharger".

Remarque : Téléchargez ou écoutez tout ce que vous voulez, mais SVP, ne faites rien d'autre que ce que je vous dis, et ne modifiez rien dans l'administration "Assemblée chrétienne", merci.

"Si vous téléchargez dans un cyber-café, ça vous coutera cher...désolé.
S'il vous plait, ne modifiez pas les paramètres du compte.

Conseils pour les débutants en informatique : Après le téléchargement, qui prend un certain temps, vous pouvez écouter les message sur l'ordinateur, ou l'enregistrer sur une clé USB pour l'écouter ailleurs (ordi-portable, lecteur mp3, ou voiture...).Vous pouvez aussi le graver sur un CD au format audio (lecteur CD de maison ou de voiture), ou alors au format mp3 si votre lecteur peut le lire.

Que le Nom de Jésus Christ soit exalté.

Membres

Rechercher dans ce blog

A consommer sans modération !

A consommer sans modération !
Vous pouvez enregistrer, imprimer, photocopier, et distribuer librement ces études bibliques. Pour tout renseignement, écrivez à pierre.danis@wanadoo.fr

Cours bibliques par correspondance

Êtes-vous intéressé à mieux connaître la Bible ? Avez-vous des questions sur la vie, sur Dieu ou sur les religions ?
Ci-dessous, vous trouverez le cours biblique par correspondance, qui donne des réponses à beaucoup de questions qui se posent dans notre monde. Dès que vous l'aurez étudié et rempli, vous pourrez le renvoyer à l'adresse indiquée sur la leçon.
http://msd-online.ch/index.php?lang=2&idcatside=110

Si tu veux traduire ce blog...